Home ✔ Toute commande passée avant 11h00 est expédiée le jour même ✔ Conseils personnalisés au 031 331 83 83 Calculateur TRM » Login de  |  fr
Menu


L'âge n'est-il qu'un chiffre ? (2ème partie)

Besoins énergétiques et protéiques

Il est conseillé d’éviter le grain entier non transformé, car toujours en raison de l'efficacité digestive réduite (abordée plus haut), il est difficile à gérer par l’animal âgé.

Les aliments du commerce sous forme de granulés sont fabriqués à partir de céréales finement moulues, exposées à la chaleur, ce qui rend certains nutriments plus accessibles et plus faciles à absorber. Ces granulés peuvent également être trempés pour former une purée de sorte que même les chevaux à la dentition altérée peuvent consommer la bouillie résultante ! De plus, le trempage des aliments et du foin dans l’eau chaude pendant les mois d’hiver aidera à maintenir la température interne par temps froid. Le vieux cheval (20 ans et plus) thermorégule mal et aura donc besoin de plus d’énergie alimentaire que ce qui est usuellement recommandé en apports journaliers.

Il convient de privilégier un aliment qui fournit environ 12 à 14% de protéines brutes (un peu plus que le niveau recommandé pour les plus jeunes). Les sources de protéines doivent être de qualité optimale, d'origine végétale, facilement digestibles et fournir un dosage complet des acides aminés, avec un accent particulier sur les acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA : Branched Chain Amino Acids) pour le maintien du tonus musculaire. Cela dit, le régime alimentaire des chevaux atteints d’insuffisance hépatique devrait être faible en protéines et ne pas contenir de matières grasses ajoutées.

Lorsque le grain se révèle difficile à digérer, des huiles de qualité sont un excellent ajout à l’alimentation du cheval âgé : elles sont plus denses en calories et une fois la fonction hépatique opérationnelle, facilement digérées (la fonction hépatique doit être évaluée avant de commencer un régime riche en graisses).

Agents chondroprotecteurs ou compléments articulaires

L’un des premiers signes éloquents de vieillissement chez les chevaux est la raideur articulaire : comme pour les humains, le cheval qui prend de l'âge ne démarre plus ses journées aussi souplement et agilement qu'avant. Il est important d'identifier rapidement ces signes et de lui fournir les nutriments nécessaires pour maintenir l’intégrité articulaire aussi longtemps que possible et minimiser tout inconfort.

Un cartilage intègre est essentiel pour maintenir la durabilité, la résistance et la flexibilité d’une articulation. Le cartilage est dynamique et, dans des circonstances normales, il est lentement mais simultanément décomposé et renouvelé. Les éléments de base de la croissance du cartilage sont essentiels pour maintenir cette simultanéité à un niveau normal. Certains compléments alimentaires contiennent des nutriments impliqués dans le maintien d'un cartilage sain, et servent également à contrer les processus inflammatoires destructeurs en lien avec des maladies articulaires. Il est primordial de fournir aux cellules cartilagineuses (chondrocytes) un apport adéquat en nutriments pour permettre le maintien de l’intégrité du cartilage. Les nutriments chondroprotecteurs, dont la glucosamine, le sulfate de chondroïtine, le méthyl-sulfonyle-méthane (MSM) et l’acide hyaluronique, peuvent aider à soutenir le renouvellement du cartilage.

Aborder la thématique du vieillissement du cheval passe nécessairement par l'évocation du DPIP (dysfonctionnement du lobe intermédiaire de l’hypophyse) communément appelé maladie de Cushing. Il s’agit d’un trouble endocrinien fréquent causé par le manque de régulation de la dopamine suite au développement d’une tumeur de l’hypophyse (glande pituitaire). Ce dysfonctionnement est rarement observé chez les chevaux de moins de 15 ans et est plus fréquent chez les chevaux de 20 ans et plus. Le développement de la résistance à l’insuline est également fréquent chez les chevaux vieillissants et conduit au syndrome métabolique équin, à la laminite (fourbure) et à l’obésité.

Conclusion

Qu’ils soient encore au travail ou à la retraite, les chevaux âgés ont de solides liens affectifs avec leurs propriétaires qui sauront prendre les mesures adaptées et nécessaires pour les maintenir en bonne santé et dans le confort. Des changements simples dans la gestion du travail ou de l'exercice quotidien, de l’environnement et de l’alimentation peuvent garantir que les années de bons et loyaux services de vos chevaux leur seront « remboursées » dans leur dernière tranche de vie à la hauteur de ce qu'ils auront donné.

Les produits TRM associés :

Maxi-Top Equine
1.5kg
CHF 75,00
5kg
CHF 222,00
Ajouter au panier
SynBioVit
900g
CHF 59,00
4.5kg
CHF 253,00
Ajouter au panier
KuraSyn 360x
1ltr
CHF 97,00
3.75ltr
CHF 325,00
Ajouter au panier
Stride HA
1.183ltr
CHF 165,00
3.75ltr
CHF 428,00
Ajouter au panier
Curragh Carron Oil
4.5ltr
CHF 45,00
20ltr
CHF 179,00
Ajouter au panier
Cod Liver Oil
1ltr
CHF 21,00
4.5ltr
CHF 80,00
20ltr
CHF 351,00
Ajouter au panier
Muscle Up
450ml
CHF 99,00
960ml
CHF 205,00
Ajouter au panier

 

E-Mail
[email protected]

Telephone
031 331 83 83

Réseaux sociaux
Facebook
Instagram

 Quelle alimentation ? Prenez conseil !    ×